Problématique

La géothermie profonde comporte de nombreux avantages comme une production d’électricité continue et l’occupation d’un territoire limité. Toutefois, cette filière énergétique reste peu exploitée, principalement à cause des coûts de forage importants.

graph_couts_forage

Coût moyen des forages géothermiques en fonction de leur profondeur (Augustine et Petty, 2006).

Des travaux de recherche aideraient à réduire le coût des installations géothermiques profondes par :

  • la mise en valeur des environnements géologiques favorables présentant des anomalies thermiques ;
  • l’amélioration des méthodes de conception ;
  • l’innovation technologique visant des méthodes d’opération plus efficaces.

Les technologies déployées ailleurs dans le monde pour la production d’électricité géothermique devront être adaptées au contexte québécois où des ressources géothermiques d’une température plus faible sont anticipées. Par exemple, il pourrait être envisagé de développer des centrales géothermiques hybrides de production d’électricité (Borsukiewicz-Gozdur, 2010). Ce type de centrale est alimenté à la fois par de l’eau souterraine chaude ainsi que par du biogaz ou de la biomasse afin d’améliorer l’efficacité du système de production en augmentant sa température. De plus, cela permettrait de valoriser le biogaz dont la production est encouragée par la Politique de gestion des matières résiduelles du Gouvernement du Québec (MDDEP, 2011).